Any use of the letters GAPS on this website are used solely as an acronym for Gut and Psychology Syndrome
 

GAPS treatment for learning disabilities, psychiatric and psychological disorders, immune system problems and digestive problems

Le traitement

Le traitement vise à détoxifier le patient, à dissiper le "brouillard" toxique qui empêche le cerveau de se développer et de fonctionner correctement. Il importe pour cela de nettoyer et de soigner le système gastrointestinal afin qu'il cesse de constituer la principale source d'intoxication de l'organisme et qu’il remplisse sa fonction, à savoir nourrir l'organisme. Les substances toxiques véhiculées par notre sang (et qui pénètrent dans le cerveau) étant à plus de 90% issues des intestins, le traitement des intestins fait chuter de manière spectaculaire le niveau de toxicité de l'organisme.
Cet objectif est poursuivi au moyen d'un programme nutritionnel, inspiré à la fois par l’ expérience familiale de Dr. N. Campbell McBride et sa pratique clinique auprès de milliers d'enfants et d'adultes souffrant du Syndrome GAP à travers le monde.
En quoi consiste ce programme ?

Programme nutritionnel 
du syndrome entéropsychologique (GAPS)

1. Régime. Le syndrome GAP se caractérise essentiellement par des dysfonctionnements gastro-intestinaux. Le système digestif est un long conduit, et tout ce qui pénètre dans ce conduit a une incidence directe sur son efficacité. Le régime est en première intention le traitement le plus important. Le reste est secondaire.
2. Supplémentation
3. Détoxification et adaptation du mode de vie.

Pour plus d'informations sur le traitement, lire l'ouvrage Gut and Psychology Syndrome ou prendre rendez-vous au Centre de nutrition holistique.